+
+

DIRECTEUR ARTISTIQUE – CHORÉGRAPHE

Fábio Aragão

Fábio Aragão est né à Salvador da Bahia, au Brésil. Il débute en 1994 au sein du groupe de danse SESI, avec lequel il crée ses premières chorégraphies.

En 1995, il intègre l’école de ballet classique Miriam Bacelar. En 1996, il suit une licence en danse à la Faculté fédérale de Bahia et est invité à intégrer la Jorge Silva Company. En 1997, il rejoint la compagnie de danse Ballet Rural de Bahia sous la direction de Marcelo Moacir.

De 1997 à 1998, il intègre la compagnie Dance Brazil Capoeira Fundation de New York, sous la direction de Gelon Viera, dans les spectacles "Quilombo" et "Camara", où il est soliste.

En 1998, il travaille pour la compagnie Viladança du théâtre Vila Velha. De 1998 à 1999, il fait partie de la tournée du spectacle Electrica de la chanteuse Daniela Mercury. Il s’installe à Paris en 2000 et danse dans diverses comédies musicales : Les milles et une vies d’Ali Baba, Notre Dame de Paris, Cindy. En 2001, Roland Petit lui propose de rejoindre sa compagnie, dans le spectacle Ballet Duke Ellington ; il est ensuite soliste dans Délit d’Ivresse et, en 2004, dans Roland Petit raconte les chemins de la création.

A partir de 2006, il travaille avec plusieurs chorégraphes tels que Karine Saporta (Dans Le Regard De La Nuit (II)), la compagnie PH7 (Tenue Correcte Exigée et Abraxas), Sophie Carlin (Racine de 2) et Georges Momboye (Sacre du Printemps et Entre Ciel et Terre ). En 2009, il rejoint la Compagnie Thor pour la création de To the ones I love.

En 2011, il travaille à nouveau avec la compagnie Momboye Georges (Empreintes Massaï) et crée sa compagnie FA Contemporary Dance Company, pour laquelle il crée le spectacle “Perdas e Danos”, à Aveiro, Portugal.

En 2012, filmé, édité et créé la musique du film "Despir o Desejo”, pour la présentation de l’ouvrage “A Louca Debaixo do Banco”, de Fernanda Young, qui s'est tenue au Musée de l'Image et du Son à Sao Paulo en octobre.